SLOW COSMÉTIQUE : LE GUIDE UTILE POUR CONTRER LA NORME ISO 16128

DSC05720

Demat !

Aujourd’hui, suite à la polémique sur la 2ème partie de la norme ISO 16128, il est important de revenir aux fondamentaux. La France et l’Europe font partis dans pionniers en matière de cosmétique labellisées BIO. Grâce à des organismes de certification, des associations, des instituts reconnus dans la sphère bio, le consommateur peut choisir ses produits en toute connaissance de cause, avec transparence. Dans ce milieu, le détail des produits utilisés et les pourcentages de produits naturels et de produits issus de l’agriculture biologique sont clairement indiqués.

Le mode de calcul défini dans la norme internationale ISO 16128 va créer du flou dans l’esprit du consommateur car des produits controversés pourront se trouver dans un produit référencé bio. Pour le consommateur averti, pas de problème, nous connaissons les marques vertueuses et nous savons déchiffrer une liste INCI car cela s’apprend. Pour le consommateur non averti en revanche, cela va se compliquer. Le risque est de voir apparaître des produits du secteur conventionnel apparaissant comme faussement naturels ou biologiques à grand renfort de marketing et de publicité. Cela pourrait intéresser des consommateurs souhaitant passer à une cosmétique plus saine mais méconnaissant encore les bonnes références et ainsi les tromper dans leurs choix. C’est un risque énorme de GREENWASHING.

Comme je l’ai déjà dit, je ne suis pas une « extrémiste » du Bio mais à l’heure actuelle je suis capable d’acheter en toute connaissance de cause. C’est en s’informant, en apprenant sur ce que contiennent les produits vendus que l’on achète intelligemment et que l’on peut éliminer ou pas certains produits de sa salle de bain.

C’est pourquoi je parle aujourd’hui du guide visuel créé par le mouvement Slow Cosmétique, mouvement d’alter-consommation auquel de nombreuses marques adhèrent aux valeurs de :

– cosmétique intelligente (répondre aux besoins réels)

-cosmétique raisonnable (pas de fausses promesses)

– cosmétique écologique (respect de l’environnement)

– cosmétique humaine et éthique (éviter le toxique et le prix doit être équitable et raisonnable)

P_20171015_123830_vHDR_Auto_1

Ce guide indispensable à avoir dans sa salle de bain vous apprendra à connaître les labels bio, les ingrédients toxiques ou polluants, les produits phares comme les huiles végétales, les hydrolats, les huiles essentielles etc.. Vous aurez pleins de conseils sur les routines à adopter pour prendre soin de son visage, son corps, ses cheveux etc. Et ce guide contient des DIY pour apprendre à faire soi-même ses cosmétiques. De plus, comme ils ont pensé à tout… vous pourrez écrire, sur des pages dédiées, vos propres recettes ou observations !

Bref, vous l’aurez compris, un très bon livre à découvrir. De nombreuses marques faisant parties de mes préférées ont reçues la mention Slow Cosmétique, comme bo-ho, Clémence&Vivien, Heuliad (dont je vous parle bientôt) ou Pachamamaï.

J’espère vous avoir intéressés à cette cause !

Breizhous

Slow Cosmétique, le guide visuel : 19€

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s