LES JOLIES COULEURS CARAMELS

Processed with VSCO with m5 preset

Demat!

Petit point ce week-end sur mes achats de la marque Couleur Caramel! J’ai testé leurs produits en essayant un crayon noir pour les yeux et un crayon à sourcils. Le crayon à paupières noir que j’avais de chez Lavera ne me convenait pas, la texture était trop grasse et donc le trait ne tenait pas, je me retrouvais avec des yeux de pandas au milieu de la journée! 🙂

Je me suis rendue à la boutique Mademoiselle Bio rue Saint-Antoine et sur les précieux conseils de la vendeuse, je me suis laissée tenter par cette marque que je ne connaissais pas. Couleur Caramel ce sont des produits VEGAN, basés sur le développement durable, dont 93% sont certifiés bio par Ecocert ou Qualité France. La marque utilise des beurres et des cires  bio pour réaliser des produits hydratants et des pigments végétaux et minéraux afin d’obtenir un maquillage naturel de qualité.

Le crayon est parfait, le conseil était donc excellent! La tenue est bonne, il n’est pas trop sec alors s’applique facilement mais pas trop gras donc fini le problème que j’avais avec Lavera. Pour le crayon à sourcils, il existe en 3 couleurs, j’ai réussi à trouver celle qui me convient. L’application est bonne et la brosse attenante pratique.

Voilà! c’est tout pour cette fois, test marque positif! je pense que je vais en acheter d’autres car les produits m’ont l’air très sympas.

Breizhous!

 

Crayon sourcils Couleur Caramel : 12.90€

Crayon yeux Couleur Caramel : 9.90€

Vous les trouverez sur le site de la marque, chez Mademoiselle Bio, Greeweez…

LES NOIX : UN PRÉCIEUX ALLIÉ SANTÉ

Processed with VSCO with m5 preset

Demat !

C’est de saison et c’est bon ! aujourd’hui, on parle de notre santé. A chaque saison ses produits phares pour nous aider à être en forme. Comme la nature est bien faite me direz-vous ? Et bien oui ! Nous sommes encore en automne, même si l’hiver arrive, et à l’automne on trouve un fruit particulièrement intéressant en terme de santé, c’est la noix !

Fruit du noyer, elle est intéressante car elle contient de « bons gras ». Je ne vais pas entrer dans les détails scientifiques des noms (déjà parce que ça ne parle pas 😉 ) mais parler en termes que tout le monde connaît. Les noix sont riches en OMÉGA 3 et en ANTIOXYDANTS, et ça, ça nous parle à tous !

Ça nous parle car ils préviennent les maladies cardio-vasculaires et le diabète de type 2. Les oméga 3 sont bons pour le cœur car ils diminuent le cholestérol sanguin et améliore l’élasticité des vaisseaux sanguins. Les antioxydants contenus dans les noix permettent de lutter contre le vieillissement et leurs confèrent des propriétés anticancéreuses. La noix se hisse même à la deuxième place parmi d’autres végétaux quant à son contenu en antioxydants.

Vous l’avez compris, n’hésitez pas à ajouter quelques poignées de noix dans votre alimentation de la semaine, c’est bon pour le cœur !

Breizhous

COMPARATIF LINGETTES DEMAQUILLANTES LAVABLES: LAMAZUNA VS MADEMOISELLE PAPILLONNE

Processed with VSCO with m5 preset

Demat!

Cela fait un moment que je ne vous ai pas  écrit… vacances et repos oblige, parfois il faut se déconnecter au sens propre comme au figuré.

Me revoilà pour une battle démaquillage! Cela fait quelques temps que je suis passée aux lingettes démaquillantes lavables dans un souci écologique, mais aussi économique, et j’en suis ravie! Mais il faut tester les produits avant de trouver celui qui nous convient.

J’ai d’abord acheté les lingettes réutilisables en microfibre de chez LAMAZUNA.

Points positifs:

  • format adapté au démaquillage du visage
  • jolie boite en bois de rangement
  • la présence d’un filet de lavage

Points négatifs:

  • je déteste la matière. Pas de bol, le contact de la microfibre sur ma peau m’est très désagréable et je trouve que le démaquillage n’est pas évident. Et là, c’est forcément rédhibitoire.

Comme il m’était vraiment impossible de continuer avec cette marque (pour moi mais elles doivent convenir à d’autres), je me suis tournée vers des lingettes découvertes chez Naturéo. Et que j’ai aujourd’hui adoptées!

J’ai acheté les disques visages de chez MADEMOISELLE PAPILLONNE COUTURE. Disques ronds de 11cm en éponge de bambou, slowcosmetique.

Points positifs:

  • La matière est très agréable et parfaite pour le démaquillage et le nettoyage de la peau.
  • se lavent très bien en machine.
  • Ils sont fabriqués dans un atelier en champagne-ardennes dont la démarche même se veut écologique (énergie solaire et éolienne, voiture électrique, recyclage…)

Points négatifs:

  • il faut avoir son propre filet de lavage.

conclusion: je suis définitivement convaincue par l’utilité des disques lavables. C’est très pratique d’utilisation et agréable. Le démaquillage est facilité. Pas besoin d’en dire des tonnes, c’est juste super bien et je vous incite vraiment à jeter vos cotons jetables pour changer! 🙂

Dites moi ce que vous utilisez, vos préférences, ce qui vous a déçu en la matière etc…

Breizhous

coffret 10 lingettes LAMAZUNA : 17.50€ (15.40€ en ce moment chez Greenweez)

12 lingettes visage MADEMOISELLE PAPILLONNE COUTURE: 17.50€

UN SOURIRE QUI FAIT DU BIEN À LA PLANÈTE ET À VOTRE CORPS

Processed with VSCO with p5 preset

Demat !

Vous connaissez le proverbe : « Un sourire ne coûte rien mais il crée beaucoup » ? Et bien c’est le thème du jour ! 🙂

Je me suis enfin débarrassée de ma vieille brosse à dent en plastique rose et de mon dentifrice chimique, c’était la dernière étape. Enfin non, je vous ment, il me reste le parfum mais ça, impossible de sauter le pas, j’aime trop mon Coco Mademoiselle de Chanel ! 😉

Revenons au sujet, j’utilise désormais une brosse à dent en bambou de chez MY BOO COMPANY : recyclable, biodégradable et compostable. Merveilleux non ? Les brosse à dent en plastique, non seulement sont néfastes dans leur fabrication mais en plus ne sont pas recyclées. Chez My Boo Company le bambou est de mise : naturellement anti-bactérien et labellisé FSC. Qu’est donc ce label ?

FSC est une organisation mondiale, sans but lucratif vouée à la promotion de la gestion responsable des forêts dans le monde entier. Elle regroupe tant des organisations humanitaires et écologistes, que des industriels, des chercheurs ou encore des organismes de certifications. En définissant ensemble des normes, le but est d’obtenir une gestion forestière écologiquement appropriée, socialement bénéfique et économiquement viable.

En plus, du bambou choisi, l’attention de My Boo Company se porte aussi sur le nylon utilisé. Il s’agit de nylon-6. C’est poils sont 100 % recyclables, 100 % vegans et sans Bisphenol A.

Vous le voyez, il est de temps de jeter la vôtre et de tester celle en bambou ! Elle est souple ou medium et en plus existe pour les enfants. Petit plus que je trouve très sympa : elle est personnalisable ! On peut ainsi y faire graver les prénoms de toute la famille.

Pour le dentifrice, je vais encore en tester d’autres, j’avais détesté le solide de chez Lamazuna, celui-ci est le « dents blanches » de chez MELVITA. Il est plutôt bien, agréable et nettoie. C’est ce qu’on lui demande… Il se compose d’argile blanche, de sel de guérande, de bicarbonate de sodium et de poudre de bambou pour purifier et obtenir un effet blanchissant. L’arôme est constitué d’orange douce, de menthe et de badiane. Il n’y a ni fluor, ni colorant ni parfum de synthèse.

99.33 % du total des ingrédients sont d’origine naturelle.

25.30 % du total des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique.

Par contre je trouve le goût du bicarbonate de sodium un peu trop présent, mais c’est inévitable.

Et vous, qu’utilisez-vous au quotidien ?

Breizhous

Dentifrice dents blanches bio MELVITA 75ml : 7.50€

Brosse à dents MY BOO COMPANY : 5.50€ ou 18€ le pack de 4

SLOW COSMÉTIQUE : LE GUIDE UTILE POUR CONTRER LA NORME ISO 16128

DSC05720

Demat !

Aujourd’hui, suite à la polémique sur la 2ème partie de la norme ISO 16128, il est important de revenir aux fondamentaux. La France et l’Europe font partis dans pionniers en matière de cosmétique labellisées BIO. Grâce à des organismes de certification, des associations, des instituts reconnus dans la sphère bio, le consommateur peut choisir ses produits en toute connaissance de cause, avec transparence. Dans ce milieu, le détail des produits utilisés et les pourcentages de produits naturels et de produits issus de l’agriculture biologique sont clairement indiqués.

Le mode de calcul défini dans la norme internationale ISO 16128 va créer du flou dans l’esprit du consommateur car des produits controversés pourront se trouver dans un produit référencé bio. Pour le consommateur averti, pas de problème, nous connaissons les marques vertueuses et nous savons déchiffrer une liste INCI car cela s’apprend. Pour le consommateur non averti en revanche, cela va se compliquer. Le risque est de voir apparaître des produits du secteur conventionnel apparaissant comme faussement naturels ou biologiques à grand renfort de marketing et de publicité. Cela pourrait intéresser des consommateurs souhaitant passer à une cosmétique plus saine mais méconnaissant encore les bonnes références et ainsi les tromper dans leurs choix. C’est un risque énorme de GREENWASHING.

Comme je l’ai déjà dit, je ne suis pas une « extrémiste » du Bio mais à l’heure actuelle je suis capable d’acheter en toute connaissance de cause. C’est en s’informant, en apprenant sur ce que contiennent les produits vendus que l’on achète intelligemment et que l’on peut éliminer ou pas certains produits de sa salle de bain.

C’est pourquoi je parle aujourd’hui du guide visuel créé par le mouvement Slow Cosmétique, mouvement d’alter-consommation auquel de nombreuses marques adhèrent aux valeurs de :

– cosmétique intelligente (répondre aux besoins réels)

-cosmétique raisonnable (pas de fausses promesses)

– cosmétique écologique (respect de l’environnement)

– cosmétique humaine et éthique (éviter le toxique et le prix doit être équitable et raisonnable)

P_20171015_123830_vHDR_Auto_1

Ce guide indispensable à avoir dans sa salle de bain vous apprendra à connaître les labels bio, les ingrédients toxiques ou polluants, les produits phares comme les huiles végétales, les hydrolats, les huiles essentielles etc.. Vous aurez pleins de conseils sur les routines à adopter pour prendre soin de son visage, son corps, ses cheveux etc. Et ce guide contient des DIY pour apprendre à faire soi-même ses cosmétiques. De plus, comme ils ont pensé à tout… vous pourrez écrire, sur des pages dédiées, vos propres recettes ou observations !

Bref, vous l’aurez compris, un très bon livre à découvrir. De nombreuses marques faisant parties de mes préférées ont reçues la mention Slow Cosmétique, comme bo-ho, Clémence&Vivien, Heuliad (dont je vous parle bientôt) ou Pachamamaï.

J’espère vous avoir intéressés à cette cause !

Breizhous

Slow Cosmétique, le guide visuel : 19€

NOMINOË, UN VENT DE BIO BRETON

P_20170926_180522_vHDR_Auto_1

Demat !

Connaissez-vous cette marque bretonne ? En tant que bretonne je me devais de trouver une entreprise mettant en avant notre patrimoine en cosmétique bio. Et j’ai trouvé ! 🙂 En labellisées bio j’en ai trouvé plusieurs mais peu nombreuses. Aujourd’hui on va parler de mon premier test et j’ai choisi la marque NOMINOË.

Tout d’abord, un point historique (rassurez-vous ce sera rapide 😉 ), Nominoe n’est pas un nom sorti de nul part. C’est le nom du 1er roi des bretons. Nommé gouverneur de la région par un roi franc, à la mort du roi il se battit pour l’identité bretonne et proclama le royaume breton. J’aime que cette marque ait choisi ce nom à l’identité forte pour promouvoir nos produits.

Je dis bien nos produits car les éléments dominants de leurs cosmétiques sont bretons et récoltés localement. A savoir : la fleur d’ajonc, la fleur de blé noir, le genêt, l’artichaut et la criste marine.

La fabrication est 100% française et artisanale. Le laboratoire d’élaboration est en Bretagne par contre je n’ai pas réussi à trouver le lieu de fabrication. Cela paraît très mystérieux… D’autant plus qu’en allant sur leur site, rien n’apparaît sur les récoltes des matières premières, sur l’origine du nom ou sur les créations et fabrications, c’est bien dommage. J’ai donc dû chercher pour en savoir plus.

En tout cas, les cosmétiques sont garantis sans dérivé pétrochimique, sans paraben, sans fragrance de synthèse, non comédogène et sans sel d’aluminium. Elles sont labellisées COSMEBIO et ECOCERT. Les produits sont haut de gamme et concernent des soins corps et visage.

J’ai choisi leur huile pour le corps.

Point positif : à l’usage, j’ai vite compris pourquoi c’est du haut de gamme. La texture est tout simplement parfaite ! Elle s’applique facilement, il n’y a pas besoin d’en mettre beaucoup , elle hydrate extrêmement bien et n’est absolument pas grasse. Bref, j’adore cette huile !

Gros point négatif pour moi : l’odeur. Et ça… c’est tellement personnel ! Je ne suis pas fan de la fragrance développée. Même si je dois dire que l’odeur forte au départ, s’estompe progressivement. Donc même si l’huile est géniale, elle fera le bonheur d’une de mes amies qui elle, en aimera l’odeur.

Conclusion : heureuse d’avoir découvert une belle marque représentant bien ma région mais je vais continuer à en découvrir d’autres en espérant trouver mon bonheur. Pour celles qui ont envie de découvrir cette huile, elle est actuellement en promo chez « L’officina » à 21.90€.

J’attends vos avis, Breizhous !!

Huile sèche pour le corps 100ml NOMINOË : 29.90€

L’APRÈS-SHAMPOOING RÉPARATION D’AVRIL COSMÉTIQUES

P_20170926_180406_vHDR_Auto_1

Demat !

Cet après-midi voici le résultat de mon test de l’après shampooing Avril. Ayant les cheveux décolorés sur les longueurs et les pointes, j’ai besoin de les nourrir sans les alourdir. Cela fait maintenant plusieurs semaines que je l’utilise et j’en suis vraiment contente. Bien mieux que tous ceux que j’ai pu utiliser jusqu’à présent. C’est un spécial cheveux secs et abîmés enrichi en aloe vera bio et huile de ricin bio. La texture est agréable et il n’y a pas besoin d’en mettre beaucoup pour que se soit efficace. Laissez poser quelques minutes sous la douche, bien rincer et vos cheveux seront heureux 😉 Bref, test positif, produit validé !

Petit point sur la composition :

de l’aloe vera bio pour adoucir, de l’huile de ricin bio pour la pousse et du beurre de karité bio pour nourrir. Le produit est sans sulfates et non testé sur les animaux.

98% du total des ingrédients sont d’origine naturelle

10% du total des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique

 

Après-shampooing réparation AVRIL 200ml : 7€

1 an déjà! Merci à vous! 💋

IMG_20170924_162816

Aujourd’hui le blog a 1 an!

Démarré comme un hobby je n’ai pas voulu entrer dans le jeu des concours et publicités. Et je ne regrette pas! Ce blog n’est pas une course aux followers et malgré ce choix vous êtes nombreux à suivre régulièrement mes découvertes, mes envies. Les échanges autour du BIO se font régulier, alors MERCI à tous! J’ai découvert de jolis comptes et j’espère en découvrir encore beaucoup 😀😁😍😘❤️💕
Les photos représentent les articles que vous avez le plus aimés, sans surprise, le bio et en particulier les marques @clem_et_vivien_cosmetiques et @avrilcosmetiques sont vos préférées 😉

Breizhous

CRAYONS ROUGES À LÈVRES D’AVRIL

P_20170917_184334_vHDR_Auto_1

Demat !

Ce week-end, je vous présente mon gros coup de coeur cosmétique de l’année : les crayons RAL de la marque AVRIL !!

Je vous ai déjà décrit cette marque française en vous présentant ces petits vernis et l’un de ses mascaras, ses crayons rouges à lèvres me faisaient de l’oeil également par leur petit prix et leur originalité. On est plus habitué à des crayons d’un côté pour le contour et un RAL pour l’intérieur, ce crayon 2 en 1 m’intriguait et les avis avaient l’air plutôt positifs. J’ai donc fini par les tester !

J’en ai acheté 3 : _ le châtaigne

P_20170923_155103_BF_1

                               _ le violine

P_20170923_153852_BF_1_1

                               _ le corail

P_20170922_192027_BF_1

Ils sont certifiés BIO bien sûr, 100 % du total des ingrédients sont d’origine naturelle et 42 % du total des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique ; Et non testé sur les animaux évidemment !

Ils se composent d’huile de jojoba bio et de beurre de karité bio. Cela se ressent bien, la texture est vraiment très agréable à appliquer, crémeuse mais pas trop de manière à bien dessiner le contour des lèvres. Les lèvres sont nourries et douces, on en dépose plus ou moins selon la couleur désirée. De plus, l’odeur est très agréable et les couleurs sont vraiment superbes ! La tenue est très correcte il suffit d’en remettre de temps en temps. Aux niveau des teintes, j’avoue avoir vraiment aimé le Châtaigne : un rouge un peu foncé mais juste comme il faut pour sublimer la couleur naturelle des lèvres.

Je suis complètement convaincue par ce produit à l’usage pratique et au rendu superbe. Je compte très certainement découvrir la gamme entière et en ajouter d’autres à ma collection car je pense devenir accro 😉

Bonne découverte, j’attends vos avis !

Breizhous

Crayons RAL Avril Cosmétiques : 4€

LE SAVON D’ALEP : UN SAVON BIEN UTILE MAIS TANT COPIÉ!

DSC05712

Demat !

Aujourd’hui j’ai envie de vous faire découvrir un de mes produits chouchou que j’utilise depuis de nombreuses années : le savon d’Alep, mais attention, le VRAI !

Avant de parler de ses propriétés et de son utilisation, il est indispensable de connaître son histoire car elle est à l’heure actuelle fortement impactée par la guerre. Le savon d’Alep, comme son nom l’indique, vient d’Alep, l’une de villes les plus importantes de Syrie. Située au Nord-Ouest du pays, elle fut une ville importante en matière de commerce, de par son emplacement stratégique entre la mer Méditerranée et la Mésopotamie ainsi que son positionnement sur la route de la soie.

De nombreuses savonneries existaient à Alep et les souks de la ville regorgeaient de ce savon à l’allure particulière : un cube marron aux découpes inégales car tranché manuellement, vert à l’intérieur. Mais en raison de la guerre actuelle faisant rage dans le pays, les savonneries n’ont pu perdurer. Certaines ont réussi à survivre pour continuer à faire vivre la production de ce savon et son exportation, parfois en partant un peu plus loin, dans des zones plus protégées. C’est pourquoi il devient plus difficile à l’heure actuelle de trouver du savon d’Alep original.

En effet, vous trouverez dans beaucoup de boutiques du savon portant la dénomination « savon d’Alep » car reprenant la recette de ce savon, mais fabriqué en Tunisie ou en Espagne. L’AOP n’existant pas comme pour certains produits français, de nombreuses entreprises surfent sur la vague et vendent du savon d’Alep qui n’a rien de Syrien.

Un cognac peut-il être fabriqué en Pologne ? Non, il en serait une contrefaçon. Je pars du principe que même si l’AOP n’existe pas pour le savon d’Alep, il est important de savoir ce que l’on achète.

Ce savon est fabriqué avec les matières premières cultivées dans la région d’Alep, à savoir l’huile d’olive et l’huile de baies de laurier. Sa composition est très simple, on chauffe de l’huile d’olive avec de l’eau et de la soude végétale et en fin de processus on ajoute l’huile de baies de laurier ce qui en fait un savon surgras. Il est considéré comme le plus vieux savon du monde, sans solvant, sans produit de synthèse, sans colorant, sans graisse animale et sans fixateur de parfum. Ce qui peut varier est que certains savons auront plus ou moins d’huile de baies de laurier.

Certains savons que l’on trouve sur le marché ne respectent pas cette règle et incorporent des produits chimiques. De plus, produits ailleurs que dans la région d’Alep, même si les matières premières sont similaires, les conditions climatiques ou la typologie des sols en font des produits différents.

Mais pourquoi est-ce que je vous en parle me direz-vous ? Tout simplement parce que c’est un produit génial ! Certains aimeront l’utiliser comme savon classique, moi je l’utilise pour le linge. C’est un détachant naturel formidable. Avant lavage en machine il suffit de mouiller l’endroit tâché et de frotter du savon d’Alep sur la tâche. Rares sont les fois où une tâche lui a résisté !

Par ses vertus antiseptiques et antibactériennes, il est parfait pour le lavage des mains également et en particulier pour désinfecter une petite plaie superficielle.

Pour résumer, si vous souhaitez acheter ce produit, regardez bien l’origine (Syrie), l’aspect (marron-vert irrégulier), sa composition (rien de plus que les 4 éléments cités) et que le sceau du maître savonnier, en arabe, apparaît dans le savon.

Je nuancerais tout de même mes propos sur l’origine en raison de la guerre. Pour ne pas risquer de perdre le savoir-faire syrien, certaines savonneries ont vu le jour en France par des syriens et produisent du savon d’Alep dans le respect de la recette originelle. Comme vous le voyez, le sujet est source de discussions en raison du contexte géopolitique actuel…

J’attends vos avis, qui l’utilise déjà ?

Breizhous